KAKOU

La peinture de Kakou est faite de rêves et de matières rugueuses.
Les couleurs se fondent dans d'improbables paysages marins.
Les noirs côtoient les blancs purs. Les gouttes d'eau, thème récurrent, apparaissent et s'égouttent au fil de la toile.
Monde de paix et de solitude.
Les premières visions sont fortes en couleurs brutes, des silhouettes dansent et s'invitent, l'apaisement n'est pas pour tout de suite. Le temps fait son œuvre.
Aujourd'hui sa liberté, totale, ne s'obtient que par la non représentation du monde qui nous entoure, même si malgré toutes ses ruses ce monde apparaît de toute façon.
Les couleurs s'éteignent, les traits s'estompent et se font plus rares, ils disparaissent dans la brume des gris.

Le noir et le blanc pour quelle raison ? Est-ce la fin de la trajectoire, l'ultime but ? Peut-être la recherche de la sérénité ?

meteo changeante4 promenade1