MERCEDES GALLARDO

 

Mercedes a grandi à Malaga où elle a commencé ses études artistiques. Quand elle a déménagé à Barcelone, elle a continué ses études avec des artistes professionnels tels que Manolo Hugué (sculpture et vitrage) et Manuel Massana (dessin et peinture). À l’école, elle a suivi divers cours sur les techniques du vitrail, de l’art primitif, de la gravure, des symboles sacrés et de l’histoire de l’art. Elle s’est spécialisée dans l’art contemporain et a décidé de transformer sa passion en profession. En 2006, elle a ouvert sa propre galerie à Cadaqués, le Gallardo Art Space.

Les femmes, le monde qui les entoure et leurs sentiments les plus profonds sont les principales sources d’inspiration pour Mercedes. Ses peintures expriment une gamme infinie de situations et d’émotions véhiculées dans les visages et les corps de ses personnages.

Mercedes utilise des morceaux de papier, de la toile, des phrases découpées dans des magazines et des restes de chanson et de poésie, en les fixant sur de grandes taches de peinture acrylique. Ce fond sert de cadre pour créer et donner vie à ses personnages, qui sont ensuite peints avec de l’huile. Elle utilise une technique de peinture mixte sur toile, bois ou carton. Les caractéristiques sont fortes et les couleurs sont audacieuses. Le carton, les lettres, les mots et les tissus sont utilisés en complément de l’expression graphique.

Le monde décrit dans ses peintures est un monde coloré et animé qu’elle approche de front avec des visages en gros plan  (principalement des femmes) ou des paysages largement inspirés de l’endroit où elle vit (Cadaqués).

Pour Mercedes, tous les objets du quotidien sont des sources d’inspiration et elle voit dans ces objets la possibilité d’une transformation picturale. C’est un travail basé sur l’observation, les impressions et les émotions. Elle s’éloigne de la représentation figurative en expérimentant des formes, des couleurs et des matériaux. Les objets ont une âme qu’elle dévoile dans ses compositions et son cœur la guide à partir du moment où elle capte cette âme.